Autoroute A8

Autoroute A8

2004
150x40cm, tirages lambda, ed 5+1E.A

En photographiant pendant des mois un chat mort sur une autoroute belge, l’artiste invite à la réflexion sur nos capacités de résilience, à outrepasser ce qui pourrait nous déranger.
D’attrait quelque peu provocateur, Mathieu Roquigny replace la vie au cœur de nos habitudes.
Ce chat mort, qui sera laissé jusqu’à sa désintégration physique quasi complète sur la route devient lui aussi une composante de l’asphalte. Comme un journal, il retrace ainsi le cycle des choses.
Cette série se termine par le procès verbal qui lui fut dressé par la police alors qu’il photographiait ce même chat.

NATURE DE L’INFRACTION :

"Véhicule à l’arrêt, stationnement sur la borne d’arrêt d’urgence et le conducteur photographie un chat mort en borne centrale."